MADAME ABRAHAM

Mystérieuse femme qui recueillit et publia en 1953 “cinquante chansons pittoresques” de Basse Auvergne, Madame Abraham est à coup sûr l’un de ces fantômes qui hantent les musiques traditionnelles d’aujourd’hui… Deux spirites haut de gamme se sont penchés sur son cas, à l’aide d’un magnétophone à bandes et d’une brocante instrumentale allant de l’harmonium de maîtresse d’école au synthétiseur de geek Berlinois. Une invitation déroutante à vampiriser le sang chaud des traditions orales qui dansent encore en nous…

EQUIPE :

Textes, chant, mini harmonium, pianojouets | Romain Maurel

Synthés analogiques, ReVox, programmations | François Arbon

Teaser